Tutoriels

Comment bien régler la suspension de sa moto ?

Le 11 juin 2021 — 4 minutes de lecture
suspension de moto

Les conducteurs de motos de tous jours développent, au fil des années, une passion accrue pour le fonctionnement de cet engin.

De nombreuses personnes qui possèdent des motos, aiment bricoler elles-mêmes leurs bécanes et veulent sans cesse apprendre de nouvelles choses sur le fonctionnement de la machine.

L’entretien d’une moto est primordial, si l’on veut être en sécurité pendant qu’on la conduit. Il faut donc être très minutieux lorsqu’il s’agit de faire la vidange des freins et de changer les pneus, mais il y a un point très important que beaucoup de motards ont tendance à négliger : la suspension de leur bécane.

Nous verrons tout au long de cet article comment procéder pour bien régler la suspension de sa moto afin qu’elle soit agréable à conduire.

Pourquoi faut-il régler la suspension de sa moto ?

Tout comme pour une voiture, la moto est un moyen de transport doté de roues et d’une suspension, qui doivent être vérifiés régulièrement pour éviter les mauvaises surprises.

La suspension influe principalement sur la rigidité et le confort de votre moto, car ce sont elles qui assurent le contact permanent des pneus avec la route, en plus de donner un maximum de précision lorsque vous tournez votre guidon.

Les réglages doivent donc être très précis et minutieux, tant pour la fourche avant que pour les amortisseurs arrières.

Vous pourrez régler votre suspension de moto selon vos préférences personnelles (cela dépendra principalement de l’état des routes dans lesquels vous conduisez et de votre façon de conduire).

Que retrouve-t-on principalement dans une suspension de moto ?

On retrouve dans un système de suspension deux éléments-clé, à savoir :

  • Le ressort de compression ;
  • Le système hydraulique.

Le premier élément sert principalement à amortir les chocs présents lors des déplacements sur la route, tandis que le deuxième sert principalement à amortir le choc lorsque le premier élément se tord (il va en quelque sorte venir calmer la violence du choc lors de la torsion du ressort).

Ces deux éléments dépendent l’un de l’autre, car si l’hydraulique ne suivait pas l’action du ressort, ceci aurait probablement des incidences dramatiques sur la moto et son conducteur.

Quels sont les réglages disponibles pour la suspension de moto ?

Il y aurait principalement 3 éléments de réglage pour la suspension de sa moto, à savoir :

  • La précharge ;
  • La compression ;
  • La détente.

La première concerne particulièrement le ressort, car c’est à travers ce dernier qu’on règle plus ou moins la dureté et la rigidité de sa moto.

Plus le ressort sera compressé, plus la moto sera dure, et si vous n’êtes pas un pilote de formule 1, vous n’aurez pas besoin de trop compresser ce ressort.

Pour ce qui est de la compression, elle permet principalement le contrôle de la vitesse d’enfoncement de la suspension. Vous pourrez contrôler tout cela grâce à une petite vis que vous allez trouver dans cet endroit, qui raffermira, ou au contraire, rendra molle votre suspension.

Pour le réglage de la précharge, vous devrez connaître le débattement total de votre fourche, ainsi que celui de votre amortisseur.

La précharge statique doit être égale au 1/3 du débattement total à l’arrêt, lorsque la moto est sous votre poids. Référez-vous au guide du constructeur de votre moto et au modèle pour connaître la valeur exacte.

Pour le réglage de la compression, vous devrez resserrer ou desserrer la vis de réglage selon vos désirs, mais attention, à bien maintenir un équilibre entre le train avant et le train arrière de votre moto.

Pour ce qui est du réglage de la détente, vous devrez au préalable avoir réglé la compression de votre moto, vous devez arriver à un équilibre de telle sorte à ce que la moto remonte plus qu’elle ne descend, pour être sûrs que vous avez effectué les bons réglages.